Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

Portrait de femmes

Charlotte FOX rêve grand et y croit ! 

M4W - MOTORSPORT FOR WOMEN

Traversons la Manche en ce vendredi 1er mai, rendons nous en Angleterre, pour aller à la rencontre d’une jeune pilote au parcours atypique et à la determination de fer. Charlotte FOX, mordue de sport automobile depuis son plus jeune âge, et oui chez les FOX la passion se transmet de génération en génération. Entourée de sa famille, Charlotte prit part au karting à ses six ans. Inspirée en regardant piloter son cousin, elle se lança à son tour. Après le grand-père, l’oncle et le papa, Charlotte saute le cap et demande à ses parents de débuter une carrière dans le sport automobile. Et, cette jeune fille ne perd pas de temps, une année de roulage, d’entraînements pour attaquer lors de ses sept ans les premieres courses. Les objectifs de Charlotte sont plutôt précis et clairs, elle nous confie  » Je veux faire une carrière professionnelle et gagner ma vie grâce à cela ». La machine est donc mise en route, et elle débute par des courses dans sa région. Apprendre les départs, gérer le peloton de course, les dépassements, cette fille n’a pas froid aux yeux et évolue Step by Step, course après course. Devenir pilote de Karting, ne tombe bien évidemment pas du ciel, cela demande du roulage, des bons conseils et du coaching de pointe. Et, il semble que Charlotte a énormément de cartes dans ses mains pour parvenir à son rêve. Les années Kart se sont enchaînées, elle participa au championnat Britannique, évolua par la suite en X30 Junior et finit par participer la N.K.F Northern Karting Federation. 

Place à l’auto pour Charlotte lors de ses douze ans. Les sensations étant dotant plus incroyables, qu’elle se met en tête de vouloir arrêter le Karting, pour passer aux entrainements en auto. Nous vous avons prévenu, cette jeune fille à de la determination, du courage et sa vision de carrière, rien ne l’arrête, pas même l’âge. Ayant trouvé de la difficulté en auto et d challenge, elle débuta les entraînements en auto, tout comme pour le kart Step by Step. De la Saxo, à la Ginetta Junior en passant par la Fiesta, l’essentiel pour Charlotte était de rouler et d’emmagasiner de l’expérience. Mais ses douze ans signeront un tournant dans sa vie, elle fit contactée par Jock CLEAR. Ce nom ne vous dit rien ? Cet homme devenu le mentor de Charlotte, n’est autre que l’un des ingénieur au sein de la Scuderia Ferrari en F1 mais aussi l’un des entraîneurs de Charles Leclerc. Pour apprendre, il est important de découvrir comment se coordonne un week-end de course auto et de voir des pilotes professionnels en action. Grâce à son mentor, Charlotte pu vivre des expériences incroyables. Elle eut une rencontre privée avec Lewis HAMILTON, des visites des stands F1 mais elle fit également un stage d’une semaine au sein de l’usine F1 HAAS. Cet homme guide et aide, Charlotte dès qu’il peut, il lui permit également de trouver les fonds pour participer au volant FEED RACING. 

Le volant FEED RACING organisé par Jacques VILLENEUVE et Patrick LEMARIE était une opportunité pour accéder au monde de la monoplace et de l’auto. Sa participation fût une demande de Jock, afin que le pilotage de Charlotte puisse être évalué par des pilotes professionnels et expérimentés, et pour le coup pas des moindre. Charlotte a accédé aux quart de finale, le niveau était très relevé et les chronos très serrés. Charlotte s’exprime sur son expérience chez FEED RACING,  » Cette expérience a certainement été le point culminant de toute ma carrière de pilote jusqu’à présent. J’ai vraiment apprécié de voyager, de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir une culture différente, même si cela a été difficile car je parle très peu le français! Je n’avais jamais pris place dans une monoplace donc tout cela était très excitant, et j’ai absolument adoré conduire ces autos. J’ai très bien réussi à me qualifier pour les quarts de finale et je n’ai manqué les demi-finales que de 0,035 seconde! C’était très serré, mais en fin de compte, c’est mon manque d’expérience qui m’a laissé tomber, car beaucoup d’autres personnes avaient une expérience de la monoplace et beaucoup plus d’expérience de la course que moi, ayant participé à des championnats beaucoup plus importants. Il m’a juste fallu un peu plus de temps pour prendre en main la voiture. Ma conduite a cependant impressionné Jacques Villeneuve, qui a donné un rapport extrêmement positif à Jock.  » Même si la demi-finale échappe à Charlotte, le bilan reste positif. Et c’est ce que nous disons tout le temps chez M4W, cela fait partie de notre philosophie mais il faut toujours  » Prendre le positif dans une situation négative ». 

Le sport automobile, elle a ça dans le sang.

« Ce que j’aime dans le sport automobile, ce n’est pas seulement la nature
compétitive du sport, mais aussi l’atmosphère des événements
eux-mêmes. J’aime l’excitation et le bourdonnement d’une piste de course,
et j’ai noué beaucoup de bonnes amitiés au cours de mes années passées
dans ce sport. J’aime voyager dans de nouveaux endroits pour les événements
et rencontrer de nouvelles personnes, et aussi découvrir des cultures différentes,
comme je l’ai fait lorsque je suis allé en France. Pour la conduite elle-même,
j’apprécie l’adrénaline qui accompagne la course, car tout cela se fait à très
grande vitesse et implique beaucoup de réflexion technique. »

Passion, courage, travail, à 17 ans Charlotte s’est exactement où elle veut aller. Et si, le volant en F4 lui a échappé, elle devait participer à la Nascar Whelen Euro Séries. Cependant la pandémie du Covid 19, à mis le tout en StandBy. Le sport automobile étant à l’arrêt, comme beaucoup de personnes, Charlotte suit l’évolution. Chacun est donc impatient de reprendre la piste et de voir ses projets se réaliser.

Nous te souhaitons le meilleur graine de championne et espérons voir ton nom prochainement apparaitre en Nascar lors des premières courses. Good Job and Believe in you! Never Give up!

Stay Tuned! 👩🏻‍💻🏁

Related posts